La Rue du Rock 2019 !

Les activistes de l’association Phocéa Rocks remettent le couvert dimanche 29 septembre pour la septième édition de la Rue du Rock.

Créée en 2012 par le batteur Vince Palacio, cette association œuvre à mettre en avant la foisonnante scène rock locale, injustement méconnue. Pour cette nouvelle date, ses membres investissent la rue Consolat dans le 1er arrondissement de Marseille et quelques chemins de traverse, pour y programmer pas moins de 23 groupes dans 8 lieux différents de 13h30 à 20h30.

Cette artère est un véritable repaire d’associations qui se bougent comme la Casa Consolat, salle aux multiples activités culturelles et restau à prix libre, la Meson, creuset jazz et flamenco d’où émergent des créations musicales indés jouissives via des cartes blanches de haute tenue, le Pôle Info Musique, outil d’accompagnement et de formation incontournable du secteur musical, le Théâtre de la Ferronnerie, qui accueille d’enchanteresses pièces pour les enfants, le journal alternatif CQFD, les locaux du festival Marsatac, les militants de Milles Bâbords et bien d’autres. Les concerts se tiendront dans certains de ces lieux, dans des garages privés ou directement dans la rue.  

DCIM\130GOPRO

Le choix de faire sonner les amplis l’après-midi est motivé par le respect voisinage et l’envie que les rockers puissent venir avec leur progéniture, fort nombreuse chaque année (nous fournissons des bouchons pour les enfants!).

La journée commencera à 13h30 avec 23 concerts (programmation détaillée ci-dessous) dans 8 lieux (Place des Danaïdes, Rue Chevillon, le Mounguy, Rue des Abeilles, Théâtre de la Ferronnerie, Garage du 54, l’atelier Gouache, CQFD). Ensuite, nous encourageons tout le monde à se rendre dans les salles de concerts, véritable vivier de cette scène.

Fidèle à sa démarche, l’équipe de Phocéa Rocks propose une programmation qui puise dans les différentes familles de style. On y entendra, en vrac, le concert pour enfants de Stef & the Maïronnettes, la post pop de The Parade, le rock du bédouin de Ferraj, le trip rock d’Andreas, le blues roots de Karim Tobbi & Michel Basly, le garage de Pogy et les Kefars, la transe de De La Crau, le mathcore de Bônhom, le punk rock de Nebraska, le rock electro de Velvetine, la noise de Geriatrie, le cold punk de Dead Cats Division, le rock’n’fanfare de Johnny Marre, l’indus punk de Grrzzzz, le loop warrior Revolver Club, le screamo de Yarostan, le grunge de Spinabifida, le rock de Claude Fernand, le heavy twist du No Jazz Quartet, le gonzo pop punk de BLMR, le fastcore de xInquisitionx, le doom de Silver Gallery, le power trio de Meteoclub.


Une belle occasion de découvrir gratuitement des groupes, d’initier vos gamins, de passer un moment sympa et de participer à la reconnaissance de la scène locale. Avant d’aller s’éparpiller le soir venu dans une des salles de concerts qui s’activent toute l’année pour que perdure le déjà vieux règne de l’électricité …

Une compilation des groupes programmés  disponible en écoute ici :

http://laplateforme.audio/Phocea-Rocks/audio/album/338

L’évènement facebook

La vidéo de l’édition 2018 :